14 Nov 2018

Comment gérer un enfant hyperactif ?

L’hyperactivité est très difficile à détecter. Un enfant ne peut pas être qualifié d’hyperactif simplement parce qu’il rit trop fort ou s’agite trop quand il joue. L’hyperactivité n’est pas un mot qui s’emploie à la légère. Il s’agit d’un trouble. On l’appelle aussi le TDAH ou trouble déficit de l’attention/hyperactivité. Pour les filles, le trouble est encore moins décelable. La raison est qu’il est souvent confondu avec des caprices. L’hyperactivité s’exprime de manière différente chez les deux sexes. De ce fait, on a tendance à penser que le trouble atteint plus les garçons que les filles.

Reconnaître les symptômes

Le TDAH se manifeste par un manque d’attention, qui a souvent des sautes d’humeur, et qui est très impulsif. Ces symptômes semblent assez vagues. En effet, tous les enfants, à un moment ou à un autre, peuvent présenter ces caractéristiques. Cela n’en fait pas un enfant hyperactif. Néanmoins, l’enfant hyperactif se démarque de ses camarades. C’est durant la période scolaire que les symptômes sont les plus visibles. Quand un enfant s’agite, il y a toujours une raison. Mais l’hyperactif n’a pas de raison particulière. Et son besoin de bouger constamment et de faire du bruit n’est pas en rapport avec un objet ou une activité quelconques. Il est très maladroit, a du mal à finir sa phrase, et son attention est deux fois plus difficiles à capter que celle des autres enfants de la classe. Afin de distinguer un enfant hyperactif d’un enfant énergique, il faut que la nervosité de l’enfant s’exprime, peu importe l’environnement dans lequel il se trouve.

Quel traitement suivre ?

Le traitement par médicament n’est pas le plus préconisé. Il ne s’agit pas d’anesthésier un enfant au point d’en faire un légume. La prise de médicaments ne se fait que sous des conditions très strictes. Il faut le canaliser. Le thérapeute est, par contre, le meilleur allié des parents. C’est ce dernier qui va donner des conseils sur les spécialistes à consulter et les activités à privilégier. Par ailleurs, les parents ne doivent pas perdre de vue leur rôle de parent. C’est à eux d’instaurer des règles. Ces règles constituent une balise. Elle est importante, car elle apprend à l’enfant qu’il y a des limites à ne pas dépasser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *