04 Déc 2019

Le matériel Montessori pour les maths

Les maths sont réputées être une matière pas facile à maîtriser. Beaucoup grandissent sans avoir pu comprendre les fonctions des mathématiques. Ceci peut en partie être dû à l’inefficacité de la méthode classique d’apprentissage. La méthode Montessori est basée sur l’expérience et est plutôt individualisée, car tient compte de la capacité d’assimilation de chaque élève.

La méthode Montessori : comment ça fonctionne ?

Apprendre les maths grâce à la méthode Montessori ne consiste pas à apprendre par cœur les chiffres et les règles de calcul pour pouvoir les reproduire. Le principe est simple, on laisse les enfants manipuler les chiffres et les calculs pour qu’ils puissent visualiser les concepts et réaliser des calculs mentaux et non l’inverse. Pour cela, il faut instaurer un apprentissage individuel, car chaque enfant évolue à son rythme. L’enseignant ne doit pas chercher à faire mémoriser à l’enfant les formules mathématiques. Il lui laisse découvrir et prendre conscience de ces formules grâce à la manipulation des objets. L’apprentissage se fait progressivement en laissant l’enfant découvrir les chiffres par unité, par dizaine, etc. Après les calculs élémentaires, il apprend les formules plus complexes, tout ceci en suivant la logique et non la mémoire.

Le choix du matériel Montessori

Le matériel Montessori pour les maths est élaboré par âge et par niveau. On commence par reconnaître les chiffres grâce à des formes et des couleurs différentes, comme des barrettes de perles colorées. Les enfants les considèrent comme jouets et prendront plaisir à les manipuler alors qu’au final, ils acquerront les bases des mathématiques. Les enfants assimilent les nombres en manipulant et en associant les formes, les couleurs et les tailles. De même, ils apprendront les procédés de calcul petit à petit. Vous pouvez également leur offrir une mallette de chiffres pour apprendre à compter, des barres de 10 pour apprendre à décomposer les nombres et un tableau de calcul pour l’addition, la soustraction, la multiplication et la division.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *