07 Juin 2021

Comment parler de la sexualité avec son enfant pour la première fois ?

La sexualité est un sujet souvent délicat, parfois même considéré comme tabou au sein d’une famille. Or, c’est vraiment important de parler de la sexualité avec son enfant, surtout lorsqu’il devient adolescent. Mais comment faire alors pour aborder le sujet pour la première fois ? A quel âge il faut le faire ? Retrouvez dans cet article les réponses aux questions qui vous intriguent sur ce sujet.

Vers quel âge peut-on aborder le sujet avec son enfant ?

Vous ne pouvez pas parler de la sexualité avec votre enfant à n’importe quel âge. S’il est encore trop petit, il ne comprendra pas ce que vous allez lui expliquer. Vous devez donc attendre que votre enfant soit plus mature pour lui parler de ce sujet et commencer par la notion de sexualité en général en choisissant les mots adaptés. Vers 7 ou 8 ans, vous pouvez déjà parler du corps humain en général avec votre enfant, ainsi que de la notion de sentiments, puisqu’à cet âge-là, les petites amourettes de primaire commencent déjà. Puis, vers 10 ou 11 ans, vous pouvez introduire dans vos conversations les sujets concernant les hormones, la puberté et les changements physiques tout en considérant le niveau intellectuel de votre enfant. Ensuite, à 12 ou 14 ans, vous pouvez lui parler de ce qu’est vraiment la sexualité en prenant comme exemple un fait dans un film que vous avez vu ensemble ou en se basant sur une publicité. Au lieu de faire un long discours, pour que votre enfant assimile rapidement ce que vous lui dites, mieux vaut favoriser des petites discussions fréquentes en tête-à-tête.

Les meilleures manières de parler du sexe avec son enfant

Lorsque vous parlez de la sexualité pour la première fois avec votre enfant, vous ne devez pas être trop intrusif, c’est-à-dire que vous devez respecter son intimité. Donc, vous devez éviter de lui poser des questions directes qui pourraient le gêner, comme « l’as-tu déjà fait ? ». Vous devez privilégier une vraie conversation parent/enfant qui donne envie à votre ado de se confier. Cela vient en général naturellement lorsque l’échange se passe bien. Dans la conversation, vous devez aussi prendre le temps d’expliquer à votre enfant que ce qui se passe à la télé et sur Internet n’est pas vraiment la réalité, surtout en ce qui concerne les vidéos pornographiques. Par ailleurs, dans ce cas-ci, il n’est pas vraiment nécessaire de parler de sa propre expérience pour faire comprendre le sujet à son enfant. Cela ne fera que le gêner durant la conversation. Enfin, n’oubliez pas de parler du premier rapport sexuel ainsi que de contraception et de son utilité à votre enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *